Un policier a ouvert le feu sur ce pauvre chien...

Posté par Matsouf, le Jeudi, 05 Octobre 2017

1036 vues

0 Partages
facebook

Partager sur Facebook

twitter Partager sur Twitter

!

«Va-t-il tirer aussi?» se demande-t-il en ajoutant qu'un jour, il pourrait y avoir un accident encore plus grave impliquant un humain, cette fois. Selon lui, ce policier aurait déjà été mordu, ce qui lui ferait craindre les chiens. Cette information n'a toutefois pas pu être confirmée auprès de la SQ.Les faits sont survenus le dimanche 3 septembre, alors que le voisin de M. Jalbert, qui habite sur le chemin de la Robine, un coin très boisé de Saint-Paulin, recevait la visite d'un homme et d'une femme. Cette femme a décidé d'aller marcher dans le bois. Il était environ 13 h. À 19 h, elle n'était toujours pas revenue. Les deux hommes se sont alors inquiétés et Daniel Jalbert s'est offert de les aider à la retrouver en amenant avec lui son chien, Bones. «La dame était dépressive», précise-t-il. N'ayant pas trouvé la femme en question (qui a finalement été retrouvée par les policiers le lendemain), M. Jalbert raconte que la SQ a été appelée en renfort. C'est lorsque deux policiers sont arrivés chez le voisin de M. Jalbert, vers 23 heures, où il se trouvait avec Bones, que la balle est partie.Daniel Jalbert raconte avoir tenté d'obtenir le rapport de police, mais sans succès. Lui, sa conjointe et ses deux voisins ont déposé quatre plaintes en déontologie policière et M. Jalbert a aussi amorcé des procédures légales.M. Jalbert a écopé de deux contraventions, totalisant quelque 300 $, une pour avoir crié aux policiers et l'autre, pour avoir laissé son chien en liberté sur un terrain qui n'était pas le sien (c'est-à-dire celui de son voisin). «Mais on est dans le bois ici», plaide le propriétaire de Bones qui a contacté la Société protectrice des animaux pour raconter sa mésaventure.


Cela devrait aussi vous plaire

.

Copyright © 2017 - MinuteFun

Contactez-nous